20210418 152434
Le bureau de l’Hirondelle St Jeantaise en mode Covid dans les starting-blocks pour le 11 septembre. (@DR)

Le Festival des Crêtes à St Jean du Bruel, le 11 septembre, c’est le petit nouveau des trails en Aveyron ! L’Hirondelle St Jeantaise aux manettes de cet événement a préparé une journée inoubliable aux aficionados des chemins et des sentiers. A l’affiche, un 20 et un 40 kilomètres estampillés Causses et Cévennes.  

Thierry Rouches, Président de l’Hirondelle Saint Jeantaise, et ses acolytes sont des passionnés des courses natures. Ils confient « le trail à St Jean, c’est quelque chose de sacré. Nous avons un espace de jeux exceptionnel, il était hors de question de ne pas pouvoir le partager et potentialiser les remontées économiques qui peut apporter ». Avec une équipe soudée et déterminée, l’aventure pouvait désormais commencer … !!!

Le menu du jour : 20 et 40 kilomètres

Les organisateurs confient « nos circuits sont un peu tape-culs mais forts en intensité, en émotions et avec des paysages grandioses ». Ils soulignent « ces profils sont parfaits pour préparer les Hospitaliers ou les Templiers qui arrivent dans les semaines qui suivent ». 

172502977 121673683342945 1136945423759238081 n
Le Festival des Crêtes : l’aventure trail entre Causses et Cévennes. (@DR)

Le 20 km, les 3 Crêtes : « tonique, nature, authentique » 

Le 20 kilomètresles 3 Crêtes, avec ses 900 mètres de dénivelé, « c’est du costaud avec 50 % de chemins et de monotraces » avoue Thierry. Il conseille « de pratiquer le trail régulièrement pour se lancer sur cette épreuve ». Le top départ se fait à l’Esplanade, les coureurs commencent par une montée qui va vite taper dans les mollets ». Ils traversent le village par la route, des chemins et des monotraces pour arriver à la Sentinelle.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Nd-de-la-Sentienelle-1024x768.jpg.
Notre Dame de la Vinzelle, une belle vue sur St Jean du Bruel. (@DR)

Ils peuvent y profiter d’une vue exceptionnelle sur St Jean. Ils descendent sur la Rougerie avant d’attaquer une côte vers la Brunellerie. Ils y admireront les Gorges de la Dourbie. Une partie roulante les conduit sur le Causse Bégon avec Barjac et la Bussière. « C’est le moment de recharger les accus ou de dérouler selon les envies » remarquent les organisateurs. Ils arriveront ensuite à la Pierre Plantée, un ravito (solide et liquide) y attend les participants. « Le passage d’un univers forestier à un paysage caussenard, c’est une expérience insolite que vivent les aventuriers du jour » affirme Thierry. Puis, une descente magistrale et technique les emporte jusqu’à la passerelle du Tayrac.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 172228351_121651073345206_68633278804672038_n-1-1024x768.jpg.
La passerelle du Tayrac. (@DR)

Ils y traversent la Dourbie et longent la rivière sur 2 kilomètres. Ils enchaînent par un mur « costaud » qui les amènent à la croix du Tayrac. Un chemin forestier sur 3 kilomètres leur permet d’accélérer le rythme. Une des dernières montées se profile, il faut escalader le Rocher de la Barthe.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_0785-1-1024x768.jpg.
Descente du Rocher de la Barthe. (@DR)

St Jean se profile aux coureurs avant de redescendre sur le Viala. Le final est plus qu’à quelques encablures pour arriver à l’Esplanade. « C’est un trail tonique, nature et authentique qui va en mettre plein les yeux et les jambes à tous » assure Thierry.

Le 40 km, les 8 Crêtes : « exigeant, majestueux, intense » 

Montee au rocher du Cayla.
La montée du Rocher du Cayla. (@DR)

Le 40 km, les 8 Crêtes, avec ses 1700 mètres de dénivelé, « c’est vraiment du bon vieux trail à l’aveyronnaise. Il y a des singles, des cailloux des passages techniques et roulants, c’est un condensé de tout ce qu’adorent les traileurs ! » dixit Thierry. Les coureurs reprennent le 20 kilomètres jusqu’à la Sentinelle. Ils déboulent ensuite sur un chemin forestier jusqu’à St Gleys pour aboutir à la Vallée des Valettes. Puis, ils remontent jusqu’au Causse Bégon avec le passage aux anciens fours à calamine. Le circuit devient plus roulant, ils passent vers l’œil de bœuf, l’ancienne voie romaine et le tombeau du Géant. Ils poursuivent sur le Causse et passent à Barjac, la Bussière puis à la la Pierre Plantée pour un ravito (solide et liquide) aux 15eme kilomètres. Une descente les envoie dans les Gorges de la Dourbie jusqu’à la passerelle du Tayrac. « Une côte sur 5 kilomètres, où il va falloir serrer les dents, va marquer les esprits » mettent en garde les organisateurs. Les coureurs passent par la forêt domaniale de la Guérite pour arriver au Rocher du Cayla.

P1010800 1 1
Puis, la descente du Rocher de Cayla, attention à ne pas tomber ! (@DR)

“Il faut profiter du moment, c’est énorme ! Un cadre sensationnel estampillé Cévennes et Aveyron s’offre à eux insiste Thierry. Après, ils se lancent dans une descente pour remonter sur le Rocher mythique du St Guiral. « Ils sont au sein d’un écrin de nature préservé, sauvage et unique » indique Thierry.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est P1010805-1-1024x768.jpg.
Pour arriver au Saint Guiral , ça monte dur mais le spectacle en vaut la peine ! (@DR)

Ils basculent ensuite sur la Croix de de la Guérite au 26eme kilomètre avec un ravito (solide et liquide). Ils continuent par une balade de 6 kilomètres sur les crêtes entourant St Jean par des sentiers rapides. Ils finissent par une descente sur la place De Gaulle avec un ravito (liquide) au 32ème kilomètre et une balade sur les crêtes pour aboutir à la croix des Prisonniers. C’est bientôt la fin, une monotrace catapulte les traileurs vers l’Esplanade. Il faudra faire attention à bien négocier cette dernière descente pour ne pas réduire à néant tous les efforts prodigués durant la journée.

« Des courses pour les enfants seront aussi organisées pour que la fête puisse être totale et familiale » confirment les organisateurs. 

Les membres de l’Hirondelle St Jeantaise sont à pied d’œuvre pour préparer cette grande fête du trail à St Jean du Bruel. Les amoureux de la discipline l’ont compris, le rendez-vous à ne pas manquer en Sud Aveyron, c’est le 11 septembre pour le festival des Crêtes ! 

173435471 122591319917848 4152481835653844721 n 1
Les inscriptions sont ouvertes ! (@LeFestivaldes Crètes)

Site web : https://festivaldescretes.com/index.php/accucher du St Guiral eil/ 

Page Facebook : https://www.facebook.com/festivaldescretes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici